Une mission importante pour vos clients : L’Evaluation de leur Entreprise

Au titre des missions classiques en Expertise Comptable, on retrouve celle de l’Evaluation d’Entreprise.

Plusieurs raisons amènent à la mission d’évaluation d’entreprise : préparation à la transmission, fusion, augmentation de capital … et bien évidemment la cession.

Pour le chef d’entreprise le contrôle de son destin prend tout son sens au moment de la cession.

Vendre son entreprise représente : de la sueur et un investissement personnel sans limite durant de nombreuses années mais également de la reconnaissance et de la fierté. L’heure est venue de tourner la page et donc de vendre.

L’Expert-Comptable : Le Chef d’Orchestre de l’Evaluation

Évaluer, c’est-à-dire mettre en équation ce qui, en définitive, est le travail de toute une vie et peu importe la technique de calcul, l’histoire se résume le plus souvent ainsi :

« Comme pour une maison : pas assez cher pour celui qui vend et disproportionné pour celui qui achète ».

Parce que justement ce n’est pas une maison où l’on peut laisser une part « à l’irrationnel », lors d’une opération telle que celle-ci, on va s’entourer de son avocat, de son notaire et de son banquier … Mais aussi et surtout de son Expert-comptable, véritable partenaire de confiance du dirigeant d’entreprise. Comme l’enjeu est important pour les parties, chacune d’elle aura ses spécialistes et les effectifs peuvent se démultiplier en fonction de l’enjeu financier.

Et dans ce type de mission, c’est l’Expert-comptable qui donne l’orientation.

Pourquoi l’Expert-Comptable est-il le pivot de la mission d’Evaluation ?

Lui seul connaît l’histoire, la raison d’être, les valeurs, les chiffres et la puissance de l’entreprise de son client : il a une vision à 360 degrés.

Cette vision globale de l’entreprise lui permet de bouger les curseurs, afin de pondérer telle ou telle variable tout en accédant à des banques de données du secteur d’activité concerné pour lui permettre de pratiquer les derniers ajustements.


Au final l’Expert-Comptable produit un chiffre ! L’acheteur et le vendeur discutent avec leurs avocats ! Et la négociation commence.

Pour faire une analogie avec une partie d’échecs, on peut se dire que l’Expert-Comptable a le rôle du cavalier. En effet, le cavalier peut se déplacer sur 8 cases sur l’échiquier. Dans la mission de l’évaluation d’entreprise, il faut regarder et appréhender tous les cas de figure et seul l’Expert-Comptable a la légitimité de pouvoir le faire grâce à ses compétences et la connaissance qu’il a de son client.

Finalement, c’est un chiffre qui sortira. Un chiffre qui « contrôle » le destin de celui qui part et de celui qui prend.


Celui qui part entame une nouvelle vie, une retraite, une nouvelle aventure professionnelle (peut-être !), une vie de rentier (et oui cela arrive aussi !) ….

Celui qui achète est désormais dirigeant d’entreprise et a la lourde tâche, à minima, de pérenniser la construction de son prédécesseur et, au mieux, de la porter encore plus haut.


Lors de la préparation de cet article je suis tombé sur ce point de vue de Guy Maindiaux d’Alinea Europe que je vous livre :

« Ma recommandation à tout candidat repreneur, sera de se concentrer sur le business model de l’entreprise et sa productivité. J’ai connu quelques repreneurs tellement absorbés par le seul prix (fais-je une bonne affaire ?) qu’ils en ont oublié l’objectif final de l’entreprise et se sont perdus. »

Et oui derrière le chiffre, il y a la vie alors longue vie à tous les vendeurs et tous les repreneurs…

 

* Source : Les motivations de l’entrepreneur par Bérangère Deschamps

©Helloquence| Unsplah

Laisser un commentaire